caravane koulikoro

CARAVANES JURIDIQUES DANS LA REGION DE KOULIKORO

Projet « Appui à l’opérationnalisation de la clinique juridique universitaire au sein de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako : formation des parajuristes et consultations juridiques »

CARAVANES JURIDIQUES DANS LA REGION DE KOULIKORO

Du 24 au 25 mars 2022, l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako, appuyé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a organisé deux caravanes juridiques dans les communes de Yélékébougou et Naréna. Les villages de Guilly dans la commune de Yélékébougou, et de Naréna Sokoura, ont servi de cadres pour le lancement desdites caravanes sous la présidence respectivement de Madame DIARRA Fatoumata DEMBELE, Présidente du Conseil de l’USJPB et du Pr Bouréma KANSAYE, Vice-recteur de l’USJPB.

Ces caravanes, regroupant professeurs, étudiants, magistrats, partenaires d’ONG et d’association, font suite à la restitution des résultats d’enquêtes exploratoires de recensement des besoins des communautés en matière d’assistance juridique dans ces localités. Elles visent à contribuer à la diffusion du droit, à la protection des droits humains et à la connaissance de la justice transitionnelle à travers l’appui à l’opérationnalisation de la clinique juridique de l’USJPB et le soutien aux antennes de la Commission Vérité Justice Réconciliation (CVJR) dans la région de Koulikoro.

La commune de Yélékébougou a accueillis pour la première fois une caravane organisée par l’USJPB, d’où la présence de Madame la Présidente du Conseil de l’USPJB au lancement à Guilly, terre historique des Konaré et plus vieux village de la zone. La cérémonie de lancement a été marquée par:

- les chants et danses d’accueil des femmes du village suivis d’un mot de bienvenue du chef de village Abou KONARE;

- le mot de bienvenue de M. Issa TRAORE, maire de la commune rurale de Yélékébougou;

- le discours de lancement de Mme DIARRA Fatoumata DEMBELE, Présidente du Conseil de l’Université.

Pendant deux jours, les populations des villages de Guilly, Fanciracoro et Koulounicoro ont eu d’échanges directs et francs avec les caravaniers sur les problèmes qui minent leurs terroirs, et relatifs au foncier rural (mécanismes de protection de la terre agricole), au droit de la famille et aux violences basées sur le genre, à la connaissance des institutions et procédures judiciaires (les techniques d’animation et d’enregistrement des victimes, justice transitionnelle et ses mécanismes), à la gestion de la Commune (les attributions du secrétaire général, le recouvrement des ressources, la citoyenneté, les actes de l’état civil, environnement et sécurité) et à la gestion et la prévention des conflits et la promotion des MARC.

De plus, les caravaniers ont tenu des séances de consultations individuelles (hommes, femmes, jeunes) pour enregistrer les besoins d’assistance juridique des populations en vue de les conseiller et au besoin les orienter vers les ONG et associations compétentes pour les accompagner dans la gestion de leurs dossiers au niveau des tribunaux ou de l’administration.

Les caravanes ont pris fin le 25 mars 2022 par des séances d’évaluation au cours desquelles, les populations ont exprimé leur satisfaction et souhaité revoir les caravaniers. La fin des caravanes a aussi coïncidé avec l’arrivée dans la commune de Yélékébougou des marcheurs venus du Sénégal pour soutenir la Transition au Mali.

 

Disponible sur notre chaîne YouTube en vidéos: USJPB DE BAMAKO - YouTube !

 

 

CCPU

 

Étiquettes