universite-bamako

ATELIER REGIONAL DE LANCEMENT DU PROJET OKP-SHL -104897:

ATELIER REGIONAL DE LANCEMENT DU PROJET OKP-SHL -104897: « CHANGEMENT CLIMATIQUE, SECURITE ET ETAT DE DROIT AU SAHEL: OPTIMISER L’APPORT DES UNIVERSITES POUR UNE RESILIENCE DES COMMUNAUTES»

Bamako, 18 février 2021

 

Le projet « Changement climatique, sécurité et état de droit au Sahel : optimiser l’apport des universités » a été conçu et développé dans le cadre de l’appel à projet néerlandais « Sahel appel à propositions projets de collaboration institutionnelle OKP-SHL-104897 ».

 Il est mis en œuvre par un consortium composé de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako au Mali, de l’Université Abdou Moumouni de Niamey, au Niger et de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou au Burkina Faso, appuyé par des partenaires néerlandais, en l’occurrence, Maastricht School of Management (MSM), European Center for Development Policy (ECDPM) et le Bureau d’études CINOP.

 

Les activités du projet sont regroupées en cinq axes :

  1. l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet commun de recherche dans les trois pays sur le thème de la résilience communautaire face à l’insécurité et le changement climatique dans le contexte de transition démocratique ;
  2. la formation des formateurs en méthodes d’enseignement et en formation à distance ;
  3. un diagnostic des curricula des facultés concernées et une relecture des programmes pour une meilleure prise en compte des problèmes de résilience, de sécurité et de l’Etat de droit dans les enseignements;
  4. la facilitation de l’accès au droit et à la justice des communautés et des couches vulnérables à travers les caravanes et les cliniques juridiques et la diffusion des bonnes pratiques de résilience (plateformes d’échanges);
  5. le renforcement de la coopération sud-sud et nord-sud à travers le dialogue politique.

 

En vue du démarrage du projet, chaque université partenaire du Sahel a organisé un atelier national de lancement.

 L’atelier régional vient parachever ce processus lancé à Bamako depuis le 28 janvier 2021.

Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’axe V – Le renforcement de la coopération Sud-Sud et Nord Sud à travers le développement des plateformes nationales et d’une stratégie sous-régionale d’échanges et de dialogue politique sur les questions de résilience, de sécurité et d’état de droit dans le contexte de changement climatique et de conflits au Sahel.

Il vise à capitaliser les différentes expériences nationales en vue du démarrage effectif du projet.

CCPU

Étiquettes