image du groupes

Rencontre entre monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et les recteurs des universités publiques

C’est dans la salle de réunion de l'Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako qu’a eu lieu la rencontre entre monsieur le Ministre et les Recteurs des Universités publiques.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Professeur Amadou KEITA, a reçu en audience ce jeudi 15 octobre 2020 au Rectorat de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako l’ensemble des Recteurs des Universités publiques du Mali.

 

Le ministre et les quatre autres recteurs ont été accueillis par le Professeur Moussa DJIRE, recteur de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako, accompagné de son vice-recteur Bouréma KANSAYE et d’autres collaborateurs.

 

 

La rencontre avait pour objet la prise de contact et des échanges au tour des questions générales de l’enseignement supérieur, et particulièrement sur les questions brulantes des universités.

 

 Le ministre en prenant la parole, a évoqué l’intérêt d’échanger sur les questions institutionnelles, les relations avec les différents partenaires de l’université, notamment l’AEEM et les syndicats des enseignants ainsi que sur le sujet de la violence récurrente dans l’espace universitaire qui inquiète beaucoup les Maliens aujourd’hui.

 

Quant au recteur Moussa Djiré, il a remercié le ministre au nom de ses homologues pour cette prise de contact et pour la visite afin d’échanger sur toutes les questions brulantes des universités publiques du Mali. 

 

Le recteur Djiré a tenu à évoquer les difficultés que connaissent l’ensemble des universités publiques par rapport à la validation des années universitaire 2018-2019 pour certaines universités publiques et 2019-2020 pour d’autres.

 

 Il a expliqué que ces difficultés se sont accentuées avec la pandémie de la COVID-19 qui a entrainé la fermeture des établissements d’enseignement supérieur au Mali.

 

Le recteur Moussa Djiré dira : « étant en 2020, nous continuons l’année universitaire 2019-2020 qui va certainement continuer et s’achever en 2021.

 

Cependant il faut noter que le LMD se base sur la semestrialisation qui permet d’atténuer les difficultés ci-haut évoquées.

 

CCPU

Étiquettes