Image Attelier LMD

l'USJPB, Atelier sur le recrutement à la fonction publique des licenciés du système LMD

Atelier Multi-acteurs, organisé par le conseil de l’université des Sciences Juridiques et politiques de Bamako, sur la question du recrutement à la fonction Publique des détenteurs de la Licence du système LMD.

 

Il y a trois (3) ans, l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako, à l’instar d'autres Universités du pays, a complètement basculé dans le système Licence-Master- Doctorat (LMD), qui prévoit trois  niveaux d’études et de diplômes : la Licence, le Master et le Doctorat.

En accompagnement  de la réforme, le gouvernement du Mali a adopté en 2014 un texte qui fait de la Licence le diplôme d’intégration au premier pallier de la catégorie A  de la fonction publique. Cependant, le recrutement dans les différents corps auxquels peuvent accéder les sortants de l’USJPB (les neuf corps dont le recrutement passe par le concours d’entrée à l’ENA ainsi que la magistrature) est ouvert à partir de la maîtrise.  Les détenteurs de la licence sont donc exclus.

Par ailleurs, la nomenclature des postes ouverts aux concours continue d’être établie sur la base  des programmes et des spécialités anciennes et  ne prend pas en compte les nouvelles formations habilitées.

Cette situation exclue un grand nombre de diplômés de l’ensemble des institutions d’enseignement supérieur.

Considérant l’importance du sujet ainsi que, la vocation d’institution dominante dans l’enseignement et la  recherche en sciences juridiques de l’USJPB, d’une part et, d’autre part,  la composition multi-acteurs du conseil de l’Université, celui-ci, lors de sa 8e session a recommandé l’organisation de cette rencontre.

L’atelier avait pour but de jeter un regard croisé sur le système LMD et ses  enjeux, notamment l’insertion professionnelle des diplômés,  en vue de dégager des solutions pertinentes qui seront transmises aux décideurs.
Outre les membres du conseil de l’USJPB, ont participé à la rencontre, le Recteur de l’USGB, le Directeur de l’ISA, représentent le  Recteur de L’USTTB ainsi que le représentent du centre National du Concours et d’Examen de la fonction publique.

À l’issue de la rencontre, il a été décidé d’adresser au Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique  une note synthétique sur la question, assortie des  recommandations pertinentes formulées lors des débats

Il est à noter que la présidence de l’atelier était assurée par le Doyen El Hadj SOUMANO, membre du conseil d’université de l’USJPB, assisté des Recteurs Moussa Djiré (USJPB) et Balla Diarra (USGB) 

 

CCPU

Étiquettes